La veillée au candélou

l.200xL.200xh.200 cm

cire et acier

Wax and steel structure

​La veillée au candélou est une incandescence, un processus incontrôlé en mouvement. Elle aura une fin inéluctable, celle d’une ruine sèche et figée. 

La sculpture est peau: le mur devient vivant et prend l’apparence d’une chair périssable et fragile. La cire charnelle continue de mourir et de se régénérer devant nos yeux. La tôle métallique au motif répétitif reprend un tatouage talisman au Bengale. Ce motif est censé guider l'âme du défunt après la mort. Il sert de squelette à la cire et se révèle au fur et à mesure de sa fonte. 

Autel brûlant, l’espace sacré se déconstruit pour faire apparaître un nouvelle forme sculpturale.

 

Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris

2019.  

© 2020 by Juliette Minchin.